L'association "les Amis de l’enfance"

Association Les Amis de l'enfance

Présentation

La création de L’association « Les Amis de l’Enfance » est étroitement liée aux œuvres sociales de la Résistance. En effet, c'est en 1958 que l'association des oeuvres sociales de la Résistance décide de se consacrer exclusivement à l'aide aux familles de déporté.e.s et fusillé.e.s. L'association "Les Amis de l'Enfance" voit alors le jour, avec première mission la gestion de la Pouponnière André Bousquairol. Depuis, la continuité de l'action en faveur d'enfants en difficultés, sans aucune discrimination, fait partie intégrante du projet associatif.

L'histoire de l'association et de ses établissements a évolué avec les publics accueillis :

  • création de la Pouponnière André Bousquairol (nom d'un jeune étudiant en médecine tombé au maquis),
  • mise en place d'une unité sanitaire spécifique, qui deviendra en 2009 un Service de Soins de Suite et de Réadaptation pédiatrique (SSR), et d'un Institut Médico-Educatif (IME), dans un ensemble qui s'appellera le Centre André Bousquairol, route de seysses à Toulouse,
  • En 1976, création d'un deuxième centre pour enfant qui prend le nom de Centre Rosine Bet (résistante d'origine italienne), sur la commune de Saint-Lys. En 1988, il se transforme en Maison d'Accueil Spécialisée (MAS).
  • Suite à l'explosion d'AZF en 2001, le Centre André Bousquairol est détruit : accueil de la Pouponnière dans les locaux de l'hôpital des enfants du CHU Toulouse-Purpan, accueil de l'IME sur le site du Centre Rosine Bet.
  • En 2005, le Centre André Bousquairol est reconstruit à Villeneuve-Tolosane, avec la Pouponnière SSR d'une part, l'IME et son Centre de Loisirs Associé (CLAI) d'autre part.
  • D'importants trauvaux de rénovation de la MAS se sont achevés en 2016. Dès lors, l'association dispose d'une blanchisserie associative sur ce site.
  • En juin 2018, le Pavillon Parental de la Pouponnière SSR a ouvert ses portes pour accueillir les familles d'enfants hospitalisés.

L’association gère ainsi 2 entités géographiques avec 4 autorisations d’activités distinctes :

le Centre André Bousquairol :

  • ​Pouponnière en SSR de 15 lits,
  • l'IME de 52 places,
  • le CLAI.

le Centre Rosine Bet :

  • la MAS de 59 places.
 

Valeurs

L'association "les Amis de l'Enfance" promeut par ses valeurs la liberté, la fraternité, l'égalité, la laïcité, la démocratie :

  • La liberté... d'aller et venir
  • L'égalité... entre les femmes et les hommes, ou celle d'accès aux soins, à l'éducation, etc...
  • La fraternité... l'entraide, la solidarité, la tolérance
  • La laïcité... liberté de croire ou ne pas croire
  • La démocratie clinique et sociale... la place des usagers et de leur représentant, le dialogue avec les salarié.e.s.

L'association est clairement engagée dans la promotion des valeurs humanistes. Elle porte l'idée que toute vie est respectable, a un sens et mérite d'être vécue. Ainsi, il est évident pour "Les Amis de l'Enfance" que toute personne doit être considérée dans sa globalité, prenant en compte son histoire et ses potentialités, avant la définition d'une maladie ou d'un handicap.

Fidèle à ses orgines, l'association "Les Amis de l'Enfance" se consacre aux soins des très jeunes enfants, des adolescent.e.s et des adultes les plus dépendant.e.s.  Elle s'empare des évolutions et des transformations sociales pour toujours mieux répondre aux besoins sociaux et de santé en étant complémentaire de ses partenaires. Ouverte à tous, sans considération de nationalité, d'origine géographique, de régime de protection sociale, ou de croyance, etc. elle agit dans le respect du principe de laïcité. La différence ne doit pas séparer mais au contraire rapprocher. L'association vient également se définir comme une entité qui laisse une place à chacun.e, qu'il/elle soit des plus fragiles, des plus démuni.e.s, des plus en difficultés. C'est ainsi qu'elle devient un terrain d'expérimentation pour les valeurs qu'elle porte, dont la démocratie. Elle vise en ce sens à rendre la société plus démocratique, plus solidaire et plus juste : l'intérêt collectif prime en son sein sur l'individualisme.

Plus que jamais, les valeurs de l'association s'affirment, celle-ci s'engage à :
  • oeuvrer dans le respect de la dignité de la personne et pour son autonomie (physique et psychique),
  • oeuvrer dans le sens de la liberté de la personne,
  • promouvoir la solidarité collective et une institution ouverte, qui garanti la place des parents comme partenaires.

 

Activités

Implantation géographique

Les 4 structures sont implantées en périphérie Toulousaine,

  • le centre André Bousquairol sur la commune  de Villeneuve-Tolosane au sud de l’agglomération Toulousaine,
  • le centre Rosine Bet à l’ouest de la périphérie Toulousaine, sur la commune de Saint-Lys.
  • Son rayonnement est régional pour la structure sanitaire, et départemental pour le médico social.

L’association accueille, soigne et accompagne

Une trentaine de très jeunes enfants de 0 à 6 ans au sein de la Pouponnière SSR, dont une vingtaine en hospitalisation de jour ou de nuit, 55 enfants et adolescents  en institut médico Educatif dont la spécificité est le poly ou multi handicap. Une soixantaine d’adultes en Maison d’accueil spécialisée dont une unité dédiée de 5 places pour les personnes cérébro lésées, de l’accueil de jour et une chambre d’accueil temporaire

Quelques chiffres à propos des salariés de l’association

Environ 200 salarié.e.s au service des personnes handicapées, dont 150 CDI.

L’association est financée par

L’agence Régionale de la Santé Occitanie pour l’ensemble des établissements. Au total, elle gère un budget de fonctionnement de 11 millions d’euros.

Conseil d'administration

  • Marie Josée RUIZ, Présidente
  • Raphael DARRIBERE, Vice Président
  • Floréal DIAZ, Trésorier
  • Jean Bernard MOLL, Secrétaire
  • Patricia BERTHET
  • Roseline BOUSQUET
  • Dominique BRICARD
  • Daniel FOURMY
  • Monique MARCONIS
  • Alain RADIGALES
  • José SABATIER
  • Pierre VERDIER 

Partenaires

Les usagers et leurs familles

Conformément à la loi du 2 janvier 2002, et pour développer les relations entre les usagers et leurs familles, des Conseils de Vie Sociale (CVS) sont mis en place dans chaque établissement médico social. Une Commission Des Usagers (CDU) représente l’intérêt des petits patients et de leurs parents pour ce qui concerne l’établissement Sanitaire.
Pour renforcer le rôle des CVS et de la CDU, l’association gestionnaire s’enorgueillie de compter une association d’usagers sur chaque site géographique. Elle témoigne de l’intérêt porté à la parole et à la place de l’usager dans ce champ d’action.

Les représentants légaux privés et les associations tutélaires

AT 31 et UDAF 31
L’ASE
La MDPH : Maison départementale des personnes handicapées
La FEHAP : l’association et ses établissements sont adhérents à la FEHAP : fédération des établissements Hospitaliers et d’accompagnement privés à but non lucratif
L’ARS qui soutient et finance :

  • Les Hôpitaux de TOULOUSE
  • L’Hôpital Joseph Ducuing
  • Le centre Paul Dottin de l’ASEI et les autres établissements médico sociaux du territoire, Partenaires de soins, et encore, Le Groupe Polyhandicap France, l’équipe relais Handicap rares Occitanie, les services d’HAD, les associations locales de soins à domicile,

La CPAM
Les pharmacies des capitouls à Villeneuve-Tolosane et  La pharmacie du Lys à Saint-Lys
Les laboratoires  d’analyses biologiques de Cugnaux et Muret
L’éducation Nationale
Les associations de bénévoles « les blouses Roses », Oscar’s Angel
Les Mairies de Villeneuve-Tolosane, Saint-Lys et Toulouse  ainsi que nombreuses associations locales, loisirs culture et sport
Le conseil départemental de la Haute-Garonne et le conseil régional Occitanie.